Pages

mercredi 5 juin 2013

Biomasses marines québécoises sous-valorisées

Sur quelque 55 mille tonnes métriques et plus de produits marins transformés annuellement par nos usines québécoises, 30 à 70 % du poids total s’avère des résidus. Merinov en collaboration avec l’UQAR a généré beaucoup de données intéressantes sur la composition biochimique de certaines biomasses sous-valorisées.

Cinq fiches d’information sont disponibles pour consultation : coproduits bruts de la crevette nordique, œufs cuits d’été et d’automne de crevette, coproduits du crabe des neiges, capelan mâle et les têtes de flétan du Groenland.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire