Pages

vendredi 13 juin 2014

Valorisation des coproduits de poisson, le gouvernement australien s'implique!

L'entreprise TASSAL basée en Tasmanie a obtenu un financement de 10 M$ US afin de créer une usine de traitement de ses résidus de poisson issus de la transformation de saumons d'élevage. À terme, 20 000 tonnes de coproduits de saumon pourront être valorisées annuellement par la production d'huile, d'aliments pour poisson et de produits de santé naturels. Une vingtaine de nouveaux emplois seront créés afin de faire fonctionner cette usine de valorisation.


Les algues brunes pour lutter contre l'obésité

Des chercheurs de l'Université de Newcastle en Angleterre indiquent que les alginates extraits d'algues brunes limitait de façon importante la digestion et l'absorption des lipides alimentaires. Les résultats publiés montrent que l'ajout d'un seul type d'alginate dans le pain, par exemple, permettait de fortement limiter l'absorption des graisses. Ils espèrent pouvoir débuter une étude clinique très bientôt.

lundi 9 juin 2014

Deux molécules au potentiel anti-inflammatoire extraites d'une algue brune comestible

Des chercheurs de l'Université de Porto au Portugal et de l'Université Heinrich-Heine de Düsseldorf en Allemagne ont isolé un monoacylglycerol et deux monogalactosyl diacylglycerols d'une algue brune comestible, Fucus spiralis. Les composés ont montré une activité anti-inflammatoire sur une lignée de cellules macrophages lors de tests in vitro. Aucune cytotoxicité n'a été observée aux concentrations permettant d'obtenir un effet anti-inflammatoire.

Récupérer des métaux précieux avec des carapaces de crevettes

Une équipe de chercheurs de l'Université de l'Alabama ont greffé un groupement fonctionnel, l'amidoxime, sur des fibres de chitosan obtenues par le traitement de carapaces de crevettes. Le chitosan ainsi fonctionnalisé possède une très grande affinité pour l'ion uranyle en solution diluée. Cette utilisation de la chitine et du chitosan ouvre la voie à l'extraction de l'uranium et d'autres métaux précieux présents dans les océans tout en valorisant une importante biomasse marine résiduelle.

L'industrie des cosmétiques cherche de nouveaux actifs marins

La nutrition humaine et les produits pharmaceutiques représentent actuellement les principaux débouchés commerciaux pour les ingrédients actifs issus du secteur de la biotechnologie marine. Néanmoins, les entreprises de ce secteur répondent de plus en plus aux besoins de l'industrie des cosmétiques et des soins personnels. Dans les années à venir, ce secteur industriel présentera très probablement la plus forte croissance pour l'utilisation d'ingrédients marins.

lundi 2 juin 2014

Une entreprise américaine produisant du biocarburant gagne un prix de beauté en France

L'entreprise Solazyme qui produit des biocarburants à partir de microalgues a remporté le Prix d'Excellence de la Beauté 2014 décerné par Marie Claire. Cette récompense prestigieuse dans le domaine des soins de beauté souligne l'excellence en innovation et la performance des actifs commercialisés. Grâce à sa technologie brevetée d'extraction d'huile de microalgues, Solazyme touche quatre marchés : les biocarburants, la chimie fine, la nutrition et les soins personnels.

jeudi 8 mai 2014

Atelier technologique « Fertilisants, phytostimulants et pesticides verts à partir de biomasses marines et agricoles »

Lors de l'atelier du 28 mai prochain à La Pocatière, saisissez l'opportunité d'en connaître davantage sur :
  • Les travaux de recherche réalisés et en cours au Québec utilisant des biomasses marines et agricoles pour améliorer la croissance des plantes et leur protection contre les ravageurs et maladies
  • Des produits québécois innovants écoresponsable pour l'agriculture et l'horticulture

Exposants sur place et visite du Centre de développement bioalimentaire du Québec!

mercredi 7 mai 2014

BÉNÉFIQ 2014 : Le programme maintenant disponible!

Le prochain rendez-vous international sur les ingrédients santé, BÉNÉFIQ 2014, aura lieu du 23 au 25 septembre 2014 au Centre des Congrès de Québec. Plus de 50 conférences seront présentées.

mardi 6 mai 2014

La consommation d'acides gras à longues chaînes réduirait la calcification des artères

Une étude publiée récemment indique que la consommation régulière et soutenue d'acides gras oméga-3 à longues chaînes principalement contenus dans les aliments d'origine marine permettrait de réduire significativement la calcification des artères. Ce travail de recherche a été réalisé au Japon et aux États-Unis sur près de 300 hommes d'âge moyen suivis pendant 5 ans. La calcification des artères est un excellent paramètre pour prédire la survenue de maladies cardiovasculaires.

Une solution potentielle à l'accumulation des déchets de plastique sur la planète

Des chercheurs de l'Institut Wyss de l'Université Harvard ont développé une méthode permettant de produire en grande quantité un bioplastique totalement biodégradable à partir de carapaces de crevette. Les objets de tous les jours fabriqués avec ce plastique biodégradable à base de chitine posséderont les mêmes propriétés physiques que ceux construits avec les plastiques issus de la pétrochimie, mais sans en avoir les inconvénients majeurs pour l'environnement.

Le caviar de hareng, une source de DHA hautement bio-disponible

Depuis le 1er mars dernier, un important distributeur d'aliments naturels basé en Angleterre, Whole Foods Market, a lancé la vente d'un caviar de hareng. Ce nouveau produit est présenté comme un supplément alimentaire riche en DHA associés aux phospholipides abondant dans les œufs de poissons. Cet acide gras de la famille des oméga-3, intéressant pour ses effets sur la santé, serait ainsi plus facilement absorbé par l'organisme. De plus, selon l'entreprise le caviar de hareng permet de valoriser une biomasse résiduelle issue de la transformation de cette espèce de poisson pélagique.

En savoir plus »

jeudi 1 mai 2014

Les résidus de crustacés, source potentielle de santé pour les plantes!

Les millions de tonnes de résidus de crustacés riches en chitine générés annuellement dans le monde pourraient apporter de nombreux bénéfices aux plantes horticoles et aux grandes cultures. Selon une revue bibliographique des publications scientifiques des 40 dernières années, la chitine et ses dérivés montrent systématiquement des effets protecteurs contre les maladies, les parasites et certains désordres physiologiques de nombreuses plantes. L'efficacité de la chitine et du chitosan est comparable à celle obtenue avec des pesticides et fertilisants de synthèse.


vendredi 11 avril 2014

Fertilisants, phytostimulants et pesticides verts à partir de biomasses marines et agricoles - Atelier technologique, La Pocatière, 28 mai 2014

Le Consortium BioMar-Innovation et Biopterre organisent un atelier pour faire connaître les travaux de recherche en cours et réalisés au Québec avec des biomasses marines et agricoles. Une opportunité unique de réseautage et de transfert de connaissances. Programme à venir…

Besoin d'experts pour développer un nouveau bioproduit ou bioprocédé? Le CQVB peut vous aider

Votre entreprise projette de développer un nouveau procédé ou un nouveau produit? Le CQVB peut vous aider à recourir à des experts de haut niveau pour valider ou bonifier certains éléments critiques de votre projet d'innovation : modèle d'affaires, propriété intellectuelle, faisabilité technico-économique, enjeux réglementaires, opportunités commerciales, etc.

Ce service clé en main est offert par le CQVB aux PME innovantes en biotechnologies marines. Contribution non remboursable possible grâce à un partenariat avec le Conseil national de recherches Canada – Programme d'aide à la recherche industrielle (CNRC-PARI).

L'expérience à ce jour démontre qu'il s'agit d'une excellente formule pour réduire les risques d'un projet et conforter les promoteurs et leurs partenaires.


lundi 7 avril 2014

Régénération de tissus humains avec de la peau de poisson

Kerecis une nouvelle entreprise islandaise vient d'obtenir un financement de 2 M$ US afin de poursuivre le développement de sa technologie en instance de brevet, MariGenTM Omega-3. Cette nouvelle technologie de reconstruction tissulaire à partir de peau de poisson serait plus économique tout en présentant de meilleurs résultats cliniques que les méthodes actuelles utilisant de la peau humaine ou de porc.

Une micro-algue à la base d’un projet de bioraffinerie

Mené par l'Université de Greenwich en Angleterre, un ambitieux projet international de 10 M€ regroupe 13 partenaires privés et publics. Il a pour objectif de démontrer la rentabilité d'une bioraffinerie utilisant comme biomasse la micro-algue verte halophile Dunaliella. Elle a été retenue pour produire la matière première, car elle pousse dans des conditions de fortes salinités, des tropiques à l'antarctique, et synthétise une large gamme de composés d'intérêt.

jeudi 6 mars 2014

Publication - La cosmétique : nouvelles approches et enjeux

La troisième rencontre scientifique COSM'Innov s'est tenue à Orléans en France, les 8 et 9 octobre dernier. Plus de 300 participants ont discuté de différents enjeux scientifiques dans le domaine cosmétique dont : la physiologie de la peau, l'objectivation des produits, les ingrédients issus de la chimie verte de même que les nouvelles approches en formulation de produits cosmétiques.

Pour en savoir plus sur cette rencontre, consultez : 

L'EPA serait supérieur au DHA pour améliorer les performances du cerveau

Des chercheurs australiens soutiennent dans un article récent que des suppléments riches en EPA permettent au cerveau de travailler moins fort tout en améliorant les performances cognitives. Selon cette étude, les deux acides gras à longues chaîne de la famille des oméga-3 engendrent donc des fonctionnalités physiologiques différentes. De plus, la vitesse et les sites d'incorporation de l'EPA et du DHA dans les membranes cellulaires du système nerveux sont différents.


vendredi 21 février 2014

Des biscuits apéritifs à base de produits marins faiblement valorisés

La société Biscuiterie de la Côte d'Opale dans le Nord de la France développe actuellement une gamme de nouveaux produits dont des biscuits salés. Elle compte incorporer directement aux biscuits apéritifs des morceaux de poissons provenant d'espèces peu ou faiblement valorisées. À cette innovation technologique, s'ajoute la difficulté d'adapter le procédé de production pour obtenir des produits qui posséderont une longue période de conservation à température ambiante.

De nouvelles molécules pour lutter contre l'acné : les acides gras polyinsaturés à longues chaînes (AGPI-LC)

Retrouvés principalement dans les biomasses marines, les AGPI-LC sont efficaces pour inhiber in vitro la croissance de deux espèces de bactérie impliquées dans les problèmes d'acné. Cette étude récemment publiée montre aussi que six AGPI-LC testés en combinaison avec des composés anti-acnéiques commercialisés n'atténuent pas leur efficacité. De plus, les AGPI-LC peuvent même avoir un effet bactéricide synergique avec certains produits déjà sur le marché.

vendredi 14 février 2014

Les oméga-3 à longues chaînes protègent les capacités cognitives des personnes âgées

Une étude récente réalisée sur plus de 1 000 femmes âgées aux États-Unis montre une nette corrélation entre les teneurs élevées en DHA et EPA mesurées dans les globules rouges et un plus gros volume du cerveau. Un effet lié au vieillissement normal est l'atrophie du cerveau généralement associée à une perte de certaines capacités cognitives. Ainsi chez les personnes âgées dont l'index en DHA et EPA est élevé, la perte de neurones causée par le vieillissement pourrait être retardée de 12 à 24 mois.

Un extrait de la micro-algue Chlorella vulgaris possède un effet anti-cancer

Des essais récents sur des cellules cancéreuses de foie ont montré qu'un extrait de C. vulgaris provoquait une augmentation importante de l'apoptose cellulaire. Ce mécanisme naturel de mort programmée des cellules saines est perdu chez les cellules malignes. Cet extrait agirait, entre autres, par l'inhibition d'une protéine anti-apoptotique présente dans les cellules cancéreuses. La chlorelle est probablement la micro-algue la plus cultivée et utilisée comme supplément alimentaire dans le monde.

Des extraits d'algues pour la reconstruction chirurgicale des os

Des chercheurs Australiens et Chinois ont mis au point un nouvel outil, le « BioPen » qui permet de reconstruire des os endommagés. Des couches de cellules osseuses mélangées à des extraits d'algues peuvent ainsi être déposées très précisément aux endroits stratégiques afin d'optimiser la guérison. Plusieurs couches peuvent être empilées pour former un « échafaudage osseux » et redessiner des sections d'os manquant, un peu comme le ferait une imprimante 3D.

mercredi 12 février 2014

Utiliser une micro-algue afin de lutter contre un virus contagieux et mortel pour les chevaux

Des chercheurs de l'Université de Caroline du Nord à Wilmington (UNCW) ont pour objectif de trouver un traitement efficace contre l'herpèsvirus équin 1 (HVE 1) grâce à un composé extrait d'un dinoflagellé marin. Les résultats préliminaires in vitro montrent clairement que le composé isolé de cette micro-algue inhibe le HVE 1 à différentes étapes de son cycle de vie. Les essais sur des souris porteuses du virus débuteront bientôt afin de s'assurer de l'efficacité de l'inhibition in vivo et de préciser quels sont ses modes d'action chez les mammifères.

Micro-aiguilles biodégradables en chitine pour des tests cutanés de tuberculose plus précis

Uniquement aux États-Unis, des millions de personnes, tous les ans, font un test cutané pour détecter s'ils sont infectés par la tuberculose. Ce test diagnostic standardisé est néanmoins difficile à réaliser techniquement. Une équipe de chercheurs et d'ingénieurs de l'Université de Washington, entre autres, ont créé un patch composé de petites aiguilles biodégradables en chitine. Celles-ci pénètrent la peau du bras précisément à la bonne profondeur et au bon angle pour permettre un diagnostic plus fiable.

jeudi 6 février 2014

ALGYSALT®, un nouvel ingrédient pour réduire le taux de sodium de vos aliments

L'entreprise SetAlg a présenté son nouveau produit, AlgySalt®, au dernier Salon Food Ingredient Europe (FIE). Cet ingrédient élaboré à partir d'extraits d'algues permet de reproduire les fonctionnalités organoleptiques et technologiques du sel tout en possédant une teneur en sodium très nettement inférieure. C'est une solution naturelle pour la réduction du sodium dans les produits de charcuterie, plats cuisinés, produits de la mer, soupes et sauces, fromages, pains, snacks, etc.

Une éponge de mer au secours de la maladie d'Alzheimer

La Compagnie ManRos Therapeutics de Bretagne espère pouvoir cumuler les preuves d'efficacité d'une molécule extraite de la Leucetta sur la maladie d'Alzheimer. Cette entreprise vient de recevoir un financement pour développer sa recherche sur les effets curatifs potentiels de cette molécule extraite d'une éponge de mer. Les deux co-fondateurs de ManRos Therapeutics se donnent quatre ans pour aboutir à une application thérapeutique permettant de traiter la maladie d'Alzheimer. Actuellement dans le monde, environ 10 millions de personnes sont atteintes par cette terrible maladie.

Un ver de mer impliqué dans la préservation des organes à transplanter!

La Société Hémarina S.A. de Bretagne a pour objectif de produire un transporteur d'oxygène avec le label « Produit Thérapeutique Annexe » pour la préservation d'organe. Son projet cible l'utilisation de l'hémoglobine extracellulaire du ver marin Arenicola marina afin d'améliorer la conservation d'organe à transplanter. Ce ver omniprésent dans le sédiment des plages possède une hémoglobine libre, efficace dans le transport d'oxygène et surtout compatible avec tous les groupes sanguins.

Ces propriétés pourraient être une réponse intéressante aux contraintes du transport d'organes à transplanter causées par la rareté des dons et l'incompatibilité des groupes sanguins.