Pages

mercredi 12 février 2014

Utiliser une micro-algue afin de lutter contre un virus contagieux et mortel pour les chevaux

Des chercheurs de l'Université de Caroline du Nord à Wilmington (UNCW) ont pour objectif de trouver un traitement efficace contre l'herpèsvirus équin 1 (HVE 1) grâce à un composé extrait d'un dinoflagellé marin. Les résultats préliminaires in vitro montrent clairement que le composé isolé de cette micro-algue inhibe le HVE 1 à différentes étapes de son cycle de vie. Les essais sur des souris porteuses du virus débuteront bientôt afin de s'assurer de l'efficacité de l'inhibition in vivo et de préciser quels sont ses modes d'action chez les mammifères.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire