Pages

vendredi 13 juin 2014

Valorisation des coproduits de poisson, le gouvernement australien s'implique!

L'entreprise TASSAL basée en Tasmanie a obtenu un financement de 10 M$ US afin de créer une usine de traitement de ses résidus de poisson issus de la transformation de saumons d'élevage. À terme, 20 000 tonnes de coproduits de saumon pourront être valorisées annuellement par la production d'huile, d'aliments pour poisson et de produits de santé naturels. Une vingtaine de nouveaux emplois seront créés afin de faire fonctionner cette usine de valorisation.


Les algues brunes pour lutter contre l'obésité

Des chercheurs de l'Université de Newcastle en Angleterre indiquent que les alginates extraits d'algues brunes limitait de façon importante la digestion et l'absorption des lipides alimentaires. Les résultats publiés montrent que l'ajout d'un seul type d'alginate dans le pain, par exemple, permettait de fortement limiter l'absorption des graisses. Ils espèrent pouvoir débuter une étude clinique très bientôt.

lundi 9 juin 2014

Deux molécules au potentiel anti-inflammatoire extraites d'une algue brune comestible

Des chercheurs de l'Université de Porto au Portugal et de l'Université Heinrich-Heine de Düsseldorf en Allemagne ont isolé un monoacylglycerol et deux monogalactosyl diacylglycerols d'une algue brune comestible, Fucus spiralis. Les composés ont montré une activité anti-inflammatoire sur une lignée de cellules macrophages lors de tests in vitro. Aucune cytotoxicité n'a été observée aux concentrations permettant d'obtenir un effet anti-inflammatoire.

Récupérer des métaux précieux avec des carapaces de crevettes

Une équipe de chercheurs de l'Université de l'Alabama ont greffé un groupement fonctionnel, l'amidoxime, sur des fibres de chitosan obtenues par le traitement de carapaces de crevettes. Le chitosan ainsi fonctionnalisé possède une très grande affinité pour l'ion uranyle en solution diluée. Cette utilisation de la chitine et du chitosan ouvre la voie à l'extraction de l'uranium et d'autres métaux précieux présents dans les océans tout en valorisant une importante biomasse marine résiduelle.

L'industrie des cosmétiques cherche de nouveaux actifs marins

La nutrition humaine et les produits pharmaceutiques représentent actuellement les principaux débouchés commerciaux pour les ingrédients actifs issus du secteur de la biotechnologie marine. Néanmoins, les entreprises de ce secteur répondent de plus en plus aux besoins de l'industrie des cosmétiques et des soins personnels. Dans les années à venir, ce secteur industriel présentera très probablement la plus forte croissance pour l'utilisation d'ingrédients marins.

lundi 2 juin 2014

Une entreprise américaine produisant du biocarburant gagne un prix de beauté en France

L'entreprise Solazyme qui produit des biocarburants à partir de microalgues a remporté le Prix d'Excellence de la Beauté 2014 décerné par Marie Claire. Cette récompense prestigieuse dans le domaine des soins de beauté souligne l'excellence en innovation et la performance des actifs commercialisés. Grâce à sa technologie brevetée d'extraction d'huile de microalgues, Solazyme touche quatre marchés : les biocarburants, la chimie fine, la nutrition et les soins personnels.